Mieux vivre avec la douleur chronique grâce à la pleine conscience ?

Pour la première fois en France, un programme destiné à mieux vivre avec la douleur chronique va être proposé en 2021 (en visioconférence).

D’où vient le programme Breathworks MBPM ?

Breathworks MBPM (comme Minfulness-based Pain Management – « gestion » de la douleur basée sur la pleine conscience), est né de l’expérience de vie de Vidyamala Burch. Il est aussi appelé « Pleine conscience pour la santé » en Angleterre.

Vidyamala a subi des blessures à la colonne vertébrale dans sa jeunesse. Cela a nécessité plusieurs chirurgies et l’a laissée avec une paraplégie partielle et une douleur chronique sévère.

Elle a commencé à explorer la pleine conscience et la méditation dans la vingtaine pour gérer sa douleur. Elle les a trouvées profondément changeantes et transformatrices.

En 2004, elle a a cofondé l’Institut Breathworks avec Sona Fricker et Gary Hennessey. Tous deux sont des praticiens et des enseignants très expérimentés de la pleine conscience. Puis en 2005, ils ont développé la formation des enseignants afin que davantage de personnes puissent accéder à Breathworks MBPM.

Sous l’impulsion de Sébastien Pichenot, déjà instructeur de pleine conscience MBSR/MBCT, le programme Breathworks MBPM va être proposé en France. Des enseignants francophones ont aussi débuté leur formation pour transmettre le programme.

atelier méditation

Comment cela se passe ?

Breathworks MBPM se compose de 8 séances, à raison de une séance par semaine.

Les participants se retrouvent en petit groupe pour apprendre la pratique de la méditation, de compassion. Ainsi ils apprennent aussi à développer des compétences pour mieux vivre avec la douleur au quotidien. Ils pratiquent la méditation chez eux grâce à des enregistrements d’une dizaine de minutes par jour, le matin et le soir.

Le programme n’a pas pour intention de faire disparaître la douleur, mais d’en atténuer le ressenti. En effet il est possible de changer la manière dont on entre en relation avec elle.

Nous sommes plutôt conditionnés à repousser, à rentrer en conflit avec la douleur, à dépenser beaucoup d’énergie contre elle. Nous pouvons être envahis par des pensées qui accentuent la douleur.  A travers les pratiques proposées, nous apprenons davantage à l’accueillir et à mieux la gérer. Grâce au « Pacing Breathworks », des stratégies sont mises en place pour atténuer les douleurs au quotidien.

Il ne s’agit pas ici de résignation ; plutôt de possibilités, d’ouvertures, pour vivre les choses d’une autre manière.

Est-ce que ça marche ?

De nombreuses études scientifiques ont étudiées le programme avec des résultats très encourageants.

Long (2016) a analysé des entretiens avec d’anciens participants au programme MBPM, pour voir quels changements il avait apporté à la façon dont ils vivaient et géraient une maladie de longue durée. Dans l’ensemble, il a été constaté que la pratique de la pleine conscience apportait un bénéfice très significatif pour le bien-être de la plupart des participants avec des effets durables depuis la participation au cours, dans certains cas jusqu’à 8 ou 9 ans plus tard.

Une étude de 2014 des participants souffrant de maux de dos persistants basée sur l’observation et des entretiens 6 et 12 mois après un cours a permis de dégager des thèmes récurrents, notamment :

• être en mesure de réagir aux signes avant-coureurs de poussées,

• apprendre à vivre en harmonie avec la douleur plutôt que de se contracter autour d’elle,

• accepter sa douleur et cesser de se blâmer lors des poussées,

• avoir une meilleure qualité de vie malgré la douleur.

Où suivre un programme ?

Le premier programme va être proposé en Février 2021 par Sébastien Pichenot.

Collaborant avec l’Institut Breathworks, il co-organise la formation d’autres enseignants pour permettre au maximum de personnes souffrant de douleurs chroniques et de difficultés de santé de pouvoir accéder au programme.

Un annuaire des enseignants qualifiés sera disponible pour assurer la sécurité et la qualité des programmes Breathworks MBPM.

Plus d’informations sur le programme sont disponibles sur le site mymeditation.fr

Laisser un commentaire